Comment on aime à 50 ans ?

Il y’à bien une aptitude chez l’être humain qui ne vieillit pas, c’est l’amour. Qu’on ait, 15, 27, 42 ou 73 ans, une chose est sure, il n’y a pas d’âge pour aimer.  Si l’amour perdure chez certains, il peut encore en surprendre bien d’autres.
Mais comment aime-t-on à 50 ans ? Quels sont les enjeux ? Les attentes ? Comment reformer un couple et construire une nouvelle histoire après un divorce ou un décès ?
Les divorces et remariages sont devenus monnaie courante : près de 45% des mariages finissent par un divorce et 15 % des divorces concernent des personnes mariées depuis plus de 25 ans. (Re)tomber amoureux, c’est donc un nouveau départ, un renouveau. Si on est plus libre dans sa tête, c’est parce qu’on sait aussi ce qu’on veut et ce qu’on ne veut plus.
On ressent davantage ce besoin de recréer un lien, à travers des activités ou des centres d’intérêt en commun, de partager des choses à deux. À chacun bien sur son chemin de vie, mais c’est souvent le moment pour renouer avec des passions mises de côté : reprendre la photo, se remettre à la dance, ou découvrir la cuisine japonaise.
Et si la solution c’était d’être capable de s’ouvrir aux autres, d’être dans l’échange et le partage ? Car peu importe notre âge, tout le monde mérite de trouver l’amour ! Qui sait, peut-être qu’une belle surprise vous attend… il est en temps de prendre son courage à deux mains et de sortir de sa zone de confort, si ce n’est pas aujourd’hui, quand le ferez-vous ?
Comme le dit si bien, Frédéric Beigbeder « Ce qu’il y a de fantastique avec la vie, c’est qu’elle continue. ».

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *